Le Voyage Lyrique - Initiation à l'opéra

Le Voyage Lyrique - Initiation à l'opéra

Les chansons à boire de l'opéra

"Jeune adepte du tonneau n'en excepte que l'eau"

 

Si vous pensiez qu'à l'opéra on ne fait que se lamenter et mourir, voici des airs qui vous ferons changer d'avis : la chanson à boire, un genre qui plaît volontiers à nos compositeurs d'opéra... car l'égaiement né du fruit de la vigne ou du houblon semble aussi vieux que l'humanité ! Mais attention, à consommer avec modération, surtout à l'opéra, car l'alcool fait aussi perdre la tête. 

Rendons un hommage lyrique à Bacchus-Dionysos, dieu de la vigne, et du théâtre !

 

triomphe-de-bacchus-par-cornelis-de-vos.jpg

Brindisi - "Libiamo" - La Traviata - Verdi

Commençons par le plus connu, le célèbre "Brindisi" de La Traviata. La courtisane Violetta donne une très riche soirée à l'occasion de laquelle elle rencontre le jeune provincial Alfredo qui est déjà amoureux d'elle. Il est invité à improviser un toast dans lequel, évidemment, il ne peut s'empêcher de parler d'amour. Son hôtesse lui répond sur la même mélodie, mais en lui rappelant que l'amour est un sentiment fugace, et qu'il vaut mieux profiter avant tout de la vie !

Voici un extrait du sublime film de Zeffirelli :


"Buvons soudain" - Le Comte Ory - Rossini

Le Comte Ory aimerait bien séduire la belle Comtesse qui s'est cloîtrée dans son château fortifié pendant l'absence de son mari parti à la croisade.

Lui et ses gaillards ont trouvé le moyen de pénétrer dans l'enceinte : en se déguisant en nonnes. Ils sont bien accueillis, mais la chère est bien maigre et l'eau bien claire... Heureusement, l'un d'entre eux a trouvé le chemin de la cave qui se trouve être bien garnie ; mais il ne faut pas non plus éveiller l'attention...

(Ecouter à 1:44:15)

 


Hymne à Bacchus - Orphée aux Enfers - Offenbach

"Evohé", est le cri des bacchantes en hommage à Bacchus-Dionysos. Offenbach adore en user et en abuser ! 

Nous sommes au dernier acte de l'opéra bouffe : Eurydice a quitté son insupportable mari Orphée, prof de violon, pour suivre Pluton aux Enfers. Mais elle s'y ennuie ferme et décide finalement de céder aux avances de Jupiter (alias Jupin). Celui-ci décide de l'enlever à Pluton et, pour se faire, la déguise en Bacchante. Pour donner le change à un Pluton qui n'est pas dupe du tout, Eurydice entonne un très énergique hymne à Bacchus. 

 


"Dansons, buvons"  et couplets d'Oreste "Vénus au fond de notre âme"- La Belle Hélène - Offenbach

On fait aussi la fête sur les plages grecques... C'est la terrible malédiction que Vénus a jetée sur les Grecs qui n'ont pas voulu laisser le prince Pâris enlever Hélène. Et c'est le fils d'Agamemnon, Oreste lui-même qui mène la danse. 

"Dansons, buvons et trémoussons-vous avec verve, et foin de la chaste Minerve. Gloire à Vénus, gloire à Bacchus"

Commencer à 1h34m31s


"Vin ou bière" - Kermesse - Faust - Gounod (1859)

Cette scène de fête champêtre ouvre le premier acte de l'opéra de Gounod. Nous sommes dimanche, il fait beau, et toutes les classes sociales se croisent : les jeunes hommes boivent, les bourgeois flânent, les soldats fanfaronnent, les jeunes filles minaudent et les rombières ronchonnent !


"Honneur aux maîtres ciseleurs" - Benvenuto Cellini - Berlioz

Les ouvriers de l'orfèvre Cellini ont l'air de passer beaucoup de temps à la taverne... mais ils refusent d'entonner un vulgaire air à boire, ils préfèrent chanter la gloire des maîtres ciseleurs !

Commencer à 0:45:22

 

 

 


Chanson à boire de Varlaam : La Bataille de Kazan - Boris Godounov - Moussorgsky

Deux moines orthodoxes défroqués vident la cave d'une petite auberge à la frontière de la Lithuanie. Pour égayer l'ambiance, l'un d'eux entame une chanson allègre narrant les exploits d'Ivan le Terrible à la Bataille de Kazan. 


Air de Galitsky - Le Prince Igor - Borodine

Le prince Igor est parti en campagne pour essayer de protéger la Russie des attaques des Polovtsiens, menés par le terrible Khan Kontchak. 

Galitsky est resté pour assurer l'intérim. Il en profite surtout pour faire ripaille et essayer de s'attirer les bonnes grâces de la population pour éventuellement, pouvoir prendre définitivement le pouvoir. 

 

 

"Je ne cache pas que j'ai horreur de m'ennuyer. Igor préfère la bataille, mais moi j'aime la paix, l'amour et la ripaille. 

 

Si j'avais l'honneur d'être prince de Poutivle

Je rendrais justice à la table d'un banquet

Le vin coulerait à flots. 

 

Mes arrêt et mes sentences, tous seraient vite exécutés

Par mes volontés, vive la gaîté !

Pour goûter tant de délices

je dépenserais sans avarice le trésor princier

Je mènerais grand train et gouvernerais tout mon domaine

Je vivrais comme bon me semble, sinon, à quoi bon le pouvoir.

On m'appréciera, nul ne sera oublié !"


Choeur de la bière - La Fiancée Vendue - Smetana

"La bière est un don du ciel" pour ces villageois tchèques. 


Air du Champagne - Die Fledermaus  - Johann Strauss II

La fête viennoise chez le prince Orlowski est plus relevée et cette fois-ci on trinque au champagne : "Le roi de tous les vins".

 

 

Orlowsky

Dans le flot ardent de la vigne

pétille une vie divine

Le rois, les empereurs

aiment les couronnes de lauriers

mais ils aiment aussi bien

le doux suc des raisins. 

Trinquez, trinquez et célébrez en choeur 

Le roi de tous les vins !

 

Sa Majesté est reconnue dans le pays entier, 

dans la joie elle est nommé Champagne Premier. 

 

Adele

Les nations te vénèrent

jusqu'aux régions les plus lointaines, 

Le champagne entraîne dans ses flots

bien des tourments et des maux. 

Aussi les princes avisés

ne laissent jamais les peuples assoiffés. 

Trinquez, trinquez et célébrez en choeur

le roi de tous les vins. 

 

Sa Majesté est reconnue dans le pays entier, 

dans la joie elle est nommé Champagne Premier. 

 

Eisenstein

Le moine en sa calme cellule

se désaltère à cette source

Pour humecter ses lèvres, 

il boit souvent à grandes gorgées

et va pêcher dans son verre

des rubis pour son nez. 

Trinquez, trinquez et célébrez en choeur

le roi de tous les vins !

 

Sa Majesté est reconnue dans le pays entier, 

dans la joie elle est nommé Champagne Premier. 


"Steuermann lass die Wacht" - Choeur des Marins - Der Fliegende Holländer - R. Wagner

Voici une des chansons à boire les plus énergiques de tout le répertoire : les marins norvégiens fêtent leur retour au port à grand renfort de bière. Ils invitent les filles à se joindre à eux, mais celles-ci leur rappellent qu'il manquent au devoir d'hospitalité en ne partageant pas nourriture et boisson avec les marins du vaisseau hollandais qui a également jeté l'ancre au port. 

On invite donc le voisin à faire ripaille, mais le navire hollandais reste étrangement silencieux. Hommes et femmes sont inquiets : serait-ce le fameux Vaisseau Fantôme du mystérieux Hollandais Volant? 

Ils hèlent, raillent et provoquent tant et tant que les fantômes s'éveillent et entonnent alors leur propre chanson. La tempête se lève. Paniqués, les Norvégiens tentent de chanter plus fort. Les deux choeurs d'hommes se font un instant concurrence, mais qui peut couvrir les chants de l'Enfer ?

 


Boire pour oublier... ou quand on essaye en vain d'être joyeux :

"O vin, dissipe la tristesse" - Hamlet - Ambroise Thomas

Hamlet a décidé d'organiser un spectacle dans le cadre duquel il a l'intention d'accuser publiquement sa mère et son beau-père le roi Claudius du meurtre de son père. 

Il met tout au point avec les baladins puis entonne une chanson à boire teintée d'une immense tristesse. 

Commencer à 1:14:55

 

 


"Quand la flamme de l'amour" - Air de Ralph - La Jolie Fille de Perth - Bizet

En voici un qui a aussi le vin triste !

 

 

 

Encore plus impressionnant par Nicolai Ghiaurov :


"Amis, l'amour tendre et rêveur, erreur !" - Les Contes d'Hoffmann - Offenbach

Hoffmann a connu des déboires amoureux après s'être épris successivement d'un automate et d'une artiste souffrant d'une maladie mortelle. Il a décidé d'en finir avec l'amour et se réfugie à Venise où il fait la fête pour oublier ses malheurs. Mais il va tout de même tomber dans les filets de la belle courtisane Giulietta. 

 

 

Amis, l'amour tendre et rêveur, 
Erreur!
L'amour dans le bruit et le vin, 
Divin!
Que d'un brûlant désir votre coeur 
s'enflamme
Aux fièvres du plaisir consumer 
votre âme
Transports d'amour durez un jour. Ah!
Au diable celui qui pleure pour deux 
beaux yeux!
A nous l'ivresse meilleure des chants 
joyeux!
Vivons une heure dans les cieux! Ah!

Le ciel te prête sa clarté, 
Beauté!
Mais vous cachez, ô coeurs de fer, 
L'enfer!
Bonheur du paradis où l'amour convie
Serments, espoirs maudits, rêves 
de la vie,
Ô chastetés, ô puretés mentez! Ah!
Au diable celui qui pleure pour 
deux beaux yeux!
A nous l'ivresse meilleure des 
chants joyeux!
Vivons une heure dans les cieux! Ah!


Quand cela tourne à la catastrophe !

"Viva il vino spumeggiante" - Brindisi de Turiddu - Cavalleria Rusticana - Mascagni

Turiddu, jeune villageois sicilien, a bien des problèmes avec ses maîtresses... Pourquoi ne pas se changer les idées avec un peu vin (d'autant plus qu'il est le fils de la tenancière de l'auberge locale) ? 

Au sortir de la messe de Pâques, les villageois trinquent volontiers avec lui. Mais un excès de vin peut vous faire faire de très grosses bêtises, comme provoquer en duel le mari de votre maîtresse par exemple, mari qui manie bien le couteau...


Quand on se laisse manipuler :

"Rodrigo, beviam" - Otello - Verdi

Jago a l'intention de compromettre le jeune capitaine Cassio. Sachant que celui-ci ne supporte pas l'alcool qui le rend violent, Jago décide de le faire boire... et Cassio perd ses moyens comme prévu, entraînant l'intervention d'Otello qui, fou furieux, le dégrade. 

"Qui a mordu à l’appat du dithyrambe
bravache et outré
boive avec moi, boive avec moi,
boive, boive, etc.
... boit avec moi!"

 



"Vivat Bacchus, Bacchus lebe" - L'Enlèvement au Sérail - Mozart

Pedrillo et Belmonte veulent enlever les belles prisonnières dans le Sérail, gardé par le terrible Osmin. Pour l'endormir, Pedrillo a prévu de le faire boire... ce qui est normalement interdit au musulman Osmin. Celui-ci se laisse pourtant rapidement convaincre et fera comme si Allah ne le voyait pas...


"Hier im ird'schen Jammertal" - Der Freischütz - Carl Maria von Weber

Le pauvre chasseur Max est désespéré : pour gagner la main de sa belle Agathe, il doit gagner un concours de tir. Mais depuis quelque temps, la malchance le poursuit, et il manque à tous les coups ! Son camarade Kaspar saisit l'occasion : il doit apporter une âme au terrible Chasseur Noir Samiel, en échange de son salut. Kaspar doit convaincre Max d'aller dans la forêt, à minuit, pour forger avec l'aide du diabolique Samiel des balles magiques, des balles franches qui atteignent leur cible à tous les coups. 

Mais Max a peur, il hésite... pour le décider, Kaspar décide de le faire boire et entame une chanson qui fait plutôt froid dans le dos !

 

 

"Dans cette vallée de larmes, il n'y aurait que soucis et peines si la vigne ne portait de raisins. 

Aussi jusqu'à mon dernier souffle, je mets ma foi résolument dans le ventre du divin Bacchus."

 

- Chante donc avec moi. 

- Tais-toi !

- A la belle Agathe ! Seul un goujat refuserait de boire à la santé de sa fiancée.

- Pourquoi bois-tu à la sienne? elle t'a envoyé promener.

- (Et elle me le paiera)

 

"Un fait un et trois font trois.Aussi en faut-il encore deux en sus du jus de la vigne.

Le jeu, aux cartes et aux dés, et la poitrine d'une belle enfant, voilà qui procure la vie éternelle."

 

- Ah, il n'y a rien à tirer de toi. Longue vie à notre Prince. Qui refuse de trinquer est l'ennemi public. 

- Mais c'est le dernier. 

 

"Sans ce trèfle -là, pas de plaisir qui vaille depuis le Paradis. 

Le carafon, les dés et les cartes et la petite Catherine, voilà mon abécédaire illustré."


Et quand on boit... et que l'on n'est pas à l'opéra.

Chanson à boire - Poulenc

Voici une chanson à boire de Poulenc que je trouve très amusante (extrait des chansons gaillardes, 1926)


Chanson à boire - Ravel - Extrait du cycle "Don Quichotte à Dulcinée"

(commencer à 5:25)


Mescetemi il vino - Brindisi - G. Verdi

Une mélodie de Verdi toute pétillante. Versez-moi du vin ! 


Carmina Burana - In Taberna - Carl Orff (1936)

Ce n'est pas un opéra, mais je ne résiste pas à l'envie de vous faire écouter cet extrait de la célèbre cantate profane composée par Carl Orff sur d'anciens textes latins profanes du Moyen-Age. 

Voici la séquence "In taberna", composée de 4 chants :

- Estuans Interius, pour bariton

https://www.paroles-musique.com/traduction-Carmina_Burana-IN_TABERNA_Estuans_Interius-lyrics,t171540

- Olim lacus colueram pour ténor et choeur (Le chant du cygne rôti !)

https://www.paroles-musique.com/traduction-Carmina_Burana-Olim_Lacus_Colueram-lyrics,t171541

- Ego sum abbas Cucaniensis pour baryton et choeur (Je suis l'Abbé de cocagne)

https://www.paroles-musique.com/traduction-Carmina_Burana-Ego_Sum_Abbas-lyrics,t171542

- In taberna quando sumus pour choeur

https://en.wikipedia.org/wiki/In_Taberna

 

Extrait du film de Jean-Pierre Ponnelle :

 

 

Et maintenant, à votre santé ! 

Julia Le Brun

 

 Bacchus.jpg

 



08/12/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 507 autres membres