Le Voyage Lyrique - Initiation à l'opéra

Le Voyage Lyrique - Initiation à l'opéra

Conférences Saint-Mandé 2022-23

Je vous propose une plongée dans l’histoire de l'opéra à travers une série de conférences thématiques sur des sujets variés, illustrées des plus belles vidéos : découvertes de compositeurs, analyses d'oeuvres, thématiques transversales...

Toutes les conférences ont lieu de 14h30 à 16h30 

Renseignements et réservation : clubartlyrique@laposte.net
Tarif : 10 euros membres du club et Saint-Mandéens / 15 euros non membres

(Adhésion au Club : 25 euros/an)
Adresse: Salle des conférences, 3 av. de Liège, Saint-Mandé

Accès facile : A 5 minutes à pied du Metro ligne 1 “Saint-Mandé-Tourelle” (20 min. du Châtelet, 30 min. de l'Etoile, 40 minutes de Montparnasse, 30 min. de Créteil) Il y a aussi des bus.

Aucune inscription n'est nécessaire. Vous pouvez donc venir "à la carte". 

 

Jeudi 6 octobre, 14h30 : La Juive de Jacques Fromental Halévy 

Chef d'oeuvre du Grand Opéra à la française, La Juive connut à sa création un succès fulgurant et restera pendant tout le dix-neuvième siècle un des piliers du répertoire de l'Opéra de Paris. Un chant intense et virtuose, des scènes de foules grandioses, un orchestre d'une rare originalité (il suscitera l'admiration de Berlioz et même de Richard Wagner qui lui consacre une étude), tout l'art d'Halévy est mis au service d'une action dramatique particulièrement intense, sur fond de persécution des Juifs au Moyen-âge et de fanatisme religieux. 

Si le grand air d'Eléazar "Rachel quand du Seigneur" appartient encore au répertoire des ténors, le reste de cette merveille est également à découvrir de toute urgence ! Préparez les mouchoirs par contre...

download-1.jpg

Jeudi 20 octobre  – Petite histoire de l'opera seria

Haendel, Vivaldi, Scarlatti, Hasse, Vinci, Porpora, Pergolese, mais aussi Gluck, Mozart, Rossini, tous ces compositeurs ont laissé à la postérité des œuvres relevant d’un genre dont les règles très strictes sont fixées à la fin du dix-septième siècle, et qui va dominer toute l’histoire de l’opéra italien pendant un siècle ! Mais le règne de l’opéra seria, (œuvre sérieuse), c’est avant tout celui des castrats, les stars absolues de l’époque ! Alors, que chantait Farinelli, et comment ? Pour devenir incollable sur l’aria da capo, la messa di voce, le canto di agilità et les arie di furore… !

 

image.jpg

Mardi 8 novembre – Qu'est-ce que le Vérisme italien ?

Entre 1890 et 1920, un mouvement musical s'impose sur la scène lyrique italienne : le vérisme. Les oeuvres, souvent courtes et intenses, mettent alors en scène des tragédies sanglantes, et des personnages humbles issus des milieux populaires. C'est le temps des sanglots du ténor, du célèbre "Vesti La Giubba" de Paillasse de Ruggero Leoncavallo, présenté comme le prophète de l’opéra vériste, avec Pietro Mascagni et son tout aussi célèbre "Cavalleria Rusticana", sans oublier non plus Umberto Giordano (Fedora, Andrea Chénier), et bien sûr Giacomo Puccini, qui fut également en partie influencé par ce mouvement. 

maxresdefault.jpg

Mardi 6 décembre : Hommage à Plácido Domingo

Je vous propose un voyage avec Plácido Domingo. Artiste complet, acteur de génie, musicien hors pairs à la voix d’une beauté exceptionnelle, qui chante toujours à plus de 75 ans, le célèbre ténor espagnol est devenu un mythe. Ses incarnations de Otello, Cavaradossi, Don José, sont légendaires. Rendre hommage à Placido, c’est aussi faire un panorama de l’histoire de l’opéra, car avec plus de 140 rôles à son actif, il a couvert un répertoire allant de la musique baroque à l’opéra contemporain.

domingo1boccalg2107.jpg

Mardi 13 décembre - Falstaff de Giuseppe Verdi, analyse d'oeuvre

"Tutto nel mondo è burla", oui, "le monde est une farce" et "je vous ai bien eus"... c'est l'ultime message en forme de pied de nez que livre Verdi à la postérité. A la fin d'une vie consacrée à la création de chefs d'oeuvres tous plus intensément dramatiques les uns que les autres, le vieux maestro invoque une dernière fois les mânes de Shakespeare pour créer une des oeuvres comiques les plus fascinantes de tout le répertoire lyrique, mettant notamment en valeur son immense talent orchestral... et révéler un sens de la farce qu'on ne lui connaissait pas !

IWr1TEb.jpg

Mardi 10 janvier - Grands chanteurs d'aujourd'hui

Pour tout savoir plus sur les jeunes (et moins jeunes) artistes à connaître dans le monde actuel de l'opéra ! 

Nouvelles voix.jpg

Mardi  31 janvier - Hommage à Maria Callas 

Surnommée « la Bible de l'opéra » par Leonard Bernstein, « la Callas » est certainement la plus célèbre des chanteuses d’opéra. Personnalité artistique unique, son timbre très personnel, son registre étendu et sa grande virtuosité lui ont permis d’aborder une gamme de rôles d’une rare variété. Mais Callas révolutionne avant tout le monde de l’opéra par ses talents de tragédienne, en en renforçant la dimension dramatique. Ses incarnations de Norma, Tosca, ou encore La Traviata, restent légendaires et des références absolues pour tout mélomane. Autant adulée que décriée, la cantatrice restera tant par la réussite exceptionnelle de sa vie professionnelle que par sa vie privée mouvementée, l'icône même de la « diva ».

560x315_montage_callas_7.jpg

Mardi 14 février - Mystique wagnérienne

Sacré et spiritualité sont omniprésents dans les opéras de de Wagner, mais son rapport à la religion est vraiment très personnel. Nous allons tenter de démêler les fils mystiques de son oeuvre, pour essayer d'appréhender un peu mieux les messages qu'il a tenté de nous faire passer et ce que représente notamment pour lui son "Festival scénique sacré", Parsifal. 

 

Traditional-ending-of-Parsifal-300x190.jpg

Mardi 7 mars - Don Giovanni de Mozart, proposition d'analyse

Don Giovanni est une œuvre qui a toujours suscité une immense admiration, en particulier au XIXème siècle, du fait de l’intérêt exceptionnel du livret et de la perfection de la composition musicale. Mozart était le Dieu de Tchaïkovski et c’est Don Giovanni qui lui aurait révélé sa vocation de compositeur. Il disait qu’en regardant le manuscrit il se sentait en présence du divin. Richard Wagner le considérait quant à lui comme l’opéra des opéras. Kierkegaard a écrit un long essai à ce sujet disant que c’était une œuvre d’une « ultime perfection. » Je vous propose de redécouvrir encore ce chef-d'oeuvre, à travers une analyse musicale illustrée des plus beaux extraits vidéos des anciens et nouveaux temps. 

b13b1df579022c5f0635182143807b69.jpg

Mardi 28 mars - Hommage à Dietrich Fischer-Dieskau

Il fut tout simplement « le baryton du vingtième siècle » et a profondément marqué les mémoires, formant le goût des mélomanes de plusieurs générations. Son timbre immédiatement reconnaissable était d’une beauté exceptionnelle, clair et velouté. Assimilant tous les genres et tous les styles, de la musique baroque au répertoire contemporain, du Lied à l’opéra, il pouvait subjuguer le public même en récital et sur les œuvres les plus sévères. Sa discographie allant de Bach à la musique contemporaine, est la plus imposante de tous les chanteurs, comptant notamment environ 1500 Lieder, un genre dont il reste le maître absolu.

Et puis... cet artiste m'est particulièrement cher : parfois, je n'écoute que lui à longueur de journée... 

93174142_10222988562641693_2560997919528321024_n.jpg

Mardi 18 avril - E. Wolfgang Korngold : de l'opéra à la musique de film 

Ce n'est pas pour rien que le père de Korngold avait donné le second nom de Wolfgang à son fils (1897-1957)

(et s’était lui-même renommé Leopold…) : à dix ans, ce petit prodige de la composition, reconnu comme tel par Gustav Mahler, écrit déjà des pièces dans le style néoromantique le plus sophistiqué. Ses oeuvres s’imposent d’emblée au répertoire et sont dirigées par les plus grands musiciens de l’époque. On voit en lui un nouveau Mozart et un rival de Richard Strauss. Il lègue alors à la postérité plusieurs chefs d'oeuvres, dont son plus célèbre opéra : La Ville Morte. Mais voilà... attaché à la tonalité, à l'époque de l'essor du dodécaphonisme, il n'est bientôt plus à la mode et arrive le nazisme. Juif, il se réfugie en Californie où il devient... un des premiers grands compositeur de musiques de films !

Je vous invite à la découverte d'un artiste aussi sympathique que fascinant.

download-2 copie.jpg

Mardi 23 mai - Sujet à définir

Mardi 6 juin - Les plus belles chansons à boire de l'opéra

Si vous pensiez qu'à l'opéra on ne fait que se lamenter et mourir, voici des airs qui vous feront changer d'avis : la chanson à boire, un genre qui plaît volontiers à nos compositeurs d'opéra... car l'égaiement né du fruit de la vigne ou du houblon semble aussi vieux que l'humanité ! Mais attention, à consommer avec modération, surtout à l'opéra, car l'alcool fait aussi perdre la tête.

Baco_por_Caravaggio.jpg



04/09/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 871 autres membres